Qu’est-ce que la finance durable ?

Bird's-eye View Photography of Mountains

La finance durable est un domaine en pleine expansion qui vise à intégrer des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans les décisions d’investissement. En d’autres termes, il s’agit de ne pas raisonner uniquement en fonction du profit à court terme, mais de prendre en compte l’impact à long terme des activités financées.

Voici quelques points clés pour comprendre la finance durable :

  • Considération des critères ESG : Les investisseurs tenant compte de la finance durable analysent les entreprises et les projets en tenant compte de leur impact sur l’environnement (E), leur contribution au bien-être social (S) et leurs pratiques de gouvernance (G).
  • Orientation des flux financiers : La finance durable cherche à canaliser les investissements vers des activités et des projets qui soutiennent la transition écologique et un développement plus durable. Cela peut inclure des secteurs comme les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, l’inclusion sociale ou la microfinance.
  • Instruments financiers durables : Plusieurs produits financiers permettent d’investir de manière durable. On retrouve par exemple les obligations vertes, les fonds d’investissement socialement responsables (ISR) ou les investissements d’impact ayant un effet positif mesurable.

Si vous souhaitez découvrir un exemple concret, vous pouvez prendre connaissance de cette interview de Patrick Odier.

Numbers on Monitor

Les obligations vertes

Une obligation verte, aussi appelée green bond, est un emprunt obligataire lancé sur les marchés financiers par une entreprise, une organisation internationale ou une collectivité locale auprès d’investisseurs. Son objectif est de financer des projets ou des activités contribuant à la transition écologique.

Caractéristiques principales des obligations vertes

Les fonds levés par l’émission d’une obligation verte doivent être exclusivement consacrés à des projets verts. Cela peut inclure des projets dans les domaines suivants :

  • Énergies renouvelables
  • Efficacité énergétique
  • Gestion durable des déchets et de l’eau
  • Transports propres
  • Adaptation au changement climatique
  • Lutte contre la déforestation
  • Agriculture durable

L’émetteur d’une obligation verte s’engage à fournir des informations transparentes sur l’utilisation des fonds levés. Cela peut se faire via des rapports d’allocation des fonds et d’impact.

Labels et certifications: Il existe plusieurs labels et certifications pour les obligations vertes, comme les Green Bond Principles établis par l’International Capital Market Association (ICMA). Ces labels visent à garantir le respect de bonnes pratiques en matière de transparence et d’utilisation des fonds.

Avantages des obligations vertes pour les investisseurs

Les obligations vertes permettent aux investisseurs de diversifier leur portefeuille et d’aligner leurs investissements sur leurs valeurs environnementales et sociales.

Les projets verts sont souvent considérés comme moins risqués que les projets traditionnels, car ils peuvent bénéficier de politiques de soutien gouvernementales et d’une demande croissante de la part des consommateurs.

En investissant dans des obligations vertes, les investisseurs contribuent à financer la transition écologique et à générer un impact positif sur l’environnement et la société.

Marché des obligations vertes

Le marché des obligations vertes est en pleine croissance. En 2023, le montant total des émissions d’obligations vertes a atteint un niveau record de plus de 1 000 milliards de dollars.

Person Putting Coin in a Piggy Bank

Fonds d’investissement socialement responsables (ISR)

Un fonds d’investissement socialement responsable (ISR) est un placement collectif qui sélectionne ses investissements en tenant compte de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), en plus des critères financiers traditionnels.

Fonctionnement des fonds ISR

La sélection des titres se fait par un gérant qui analyse les performances financières des entreprises et leur performance extra-financière en matière d’ESG.

Les fonds ISR peuvent investir dans différents types d’actifs, comme des actions, des obligations ou des produits structurés.

Le profil de risque des fonds ISR peut varier en fonction de la stratégie d’investissement adoptée par le gérant.

Avantages des fonds ISR

Les fonds ISR permettent aux investisseurs d’aligner leurs placements sur leurs convictions personnelles et de contribuer à un monde plus durable.

Les fonds ISR peuvent contribuer à la diversification d’un portefeuille d’investissement.

Des études montrent que les fonds ISR peuvent égaler ou surpasser la performance des fonds traditionnels sur le long terme.

Labels et certifications

En France, le label ISR est un label d’État qui atteste du respect de critères ESG stricts par les fonds d’investissement. D’autres labels et certifications existent, comme le label Greenfin en Europe.

Marché des fonds ISR

Le marché des fonds ISR connaît une croissance importante ces dernières années. En France, les encours des fonds ISR ont dépassé les 200 milliards d’euros en 2023.

windmills, rainbow, fields

Investissements d’impact

Les investissements d’impact sont des placements qui visent à générer un impact social et environnemental positif mesurable, tout en cherchant à obtenir un rendement financier.

Caractéristiques principales des investissements d’impact

L’objectif principal est de générer un impact positif mesurable, en plus d’un retour financier.

L’impact des investissements est mesuré et suivi à l’aide d’indicateurs clés de performance (KPIs) spécifiques.

Les investissements d’impact peuvent concerner une grande variété de secteurs, tels que l’agriculture durable, l’énergie renouvelable, l’éducation, la santé, l’inclusion financière, etc.

Les investissements d’impact cherchent à générer un rendement financier, tout en poursuivant un objectif d’impact positif.

Types d’investissements d’impact

  • Actions d’impact : Actions d’entreprises dont l’activité a un impact social et environnemental positif.
  • Obligations à impact : Obligations émises par des organisations à but non lucratif ou des entreprises sociales.
  • Fonds d’investissement d’impact : Fonds qui investissent dans un portefeuille diversifié d’actifs à impact.
  • Financement participatif (crowdfunding) : Plateformes permettant de financer directement des projets à impact.

Avantages des investissements d’impact

  • Combiner performance financière et impact positif : Générer un retour sur investissement tout en contribuant à des enjeux sociaux et environnementaux importants.
  • Diversification du portefeuille : Les investissements d’impact peuvent contribuer à la diversification d’un portefeuille d’investissement.
  • Investissement responsable : Aligner ses placements sur ses valeurs et contribuer à un monde plus durable.

Défis des investissements d’impact

  • Mesure de l’impact : Définir et mesurer précisément l’impact des investissements peut être complexe.
  • Liquidité : Certains investissements d’impact peuvent être moins liquides que les investissements traditionnels.
  • Rentabilité : Le rendement financier des investissements d’impact peut être inférieur à celui des investissements traditionnels à court terme.

Acteurs clés du marché des investissements d’impact

  • Investisseurs institutionnels : Banques, fonds de pension, compagnies d’assurance, etc.
  • Entreprises privées : Investissements dans des projets à impact via leurs activités philanthropiques ou d’investissement.
  • Organisations à but non lucratif
  • Fonds d’investissement d’impact : Spécialisés dans l’identification et le financement de projets à impact.