Le 6 janvier, c’est l’Épiphanie

wise men, kings day, king's night

Le 6 janvier est la fête de l’Épiphanie dans de nombreuses religions chrétiennes, y compris l’Église catholique, l’Église protestante et l’Église orthodoxe. Cette fête marque la venue des Rois mages ou « Wise Men » à Bethléem pour adorer l’enfant Jésus. Dans certaines traditions, le 6 janvier est également considéré comme la date de la naissance de Jésus.

Dans de nombreux pays, l’Épiphanie est célébrée le 6 janvier, mais dans certains pays, elle est célébrée le 7 janvier, qui est le jour de Noël orthodoxe. Dans l’Église orthodoxe, l’Épiphanie est également connue sous le nom de « Noël des Rois » ou « Fête des Rois ».

Il y a de nombreuses traditions culinaires liées à l’Épiphanie dans différents pays et régions. Voici quelques exemples de plats qui sont souvent servis pour célébrer l’Épiphanie.

  • Galette des Rois : en France, il est traditionnel de manger une galette des Rois pour célébrer l’Épiphanie. Cette pâtisserie est une sorte de gâteau feuilleté qui est généralement garni de frangipane (une crème à base d’amande et de beurre) ou de crème pâtissière. Une fève (une petite figurine en porcelaine ou en chocolat) est cachée à l’intérieur de la galette et celui ou celle qui trouve la fève dans sa part de galette devient le « Roi » ou la « Reine » pour la soirée.
  • Gâteau des Rois : en Espagne, il est traditionnel de manger un gâteau des Rois appelé « Roscón de Reyes » pour célébrer l’Épiphanie. C’est un gâteau en forme de couronne qui est garni de fruits confits et de crème pâtissière, et qui contient également une fève cachée à l’intérieur.
  • Rosca de Reyes : au Mexique, il est traditionnel de manger une Rosca de Reyes pour célébrer l’Épiphanie. C’est une sorte de gâteau en forme de couronne qui est garni de fruits confits et de sucre glace, et qui contient également une fève cachée à l’intérieur.
  • Koulourakia : en Grèce, il est traditionnel de manger des biscuits en forme de petits serpents appelés « koulourakia » pour célébrer l’Épiphanie. Ces biscuits sont souvent parfumés à la vanille et à l’anis, et sont généralement trempés dans du café ou du lait avant d’être dégustés.
  • Vassilopita : en Grèce et dans d’autres pays d’Europe orientale, il est également traditionnel de manger une galette appelée « vassilopita » pour célébrer l’Épiphanie. Cette galette est généralement garnie de sucre et de cannelle, et une pièce d’or ou une fève est cachée à l’intérieur. La personne qui trouve la pièce d’or ou la fève dans sa part de galette est censée avoir de la chance tout au long de l’année.
galette des rois, pastry shop, dessert